Une petite forêt tropicale dans le salon

En plus d’attirer tous les regards, les jardins en bouteille font le bonheur de celles et ceux qui n’ont pas la main verte. Une fois que tout est en place, il n’y a (presque) plus rien à faire.

Texte: Nicolas Küffer, Jardin botanique de l’Université de Berne

Photos: Regula Roost, Zurich


Envie d’un brin d’exotisme? En créant un jardinen bouteille, on installe chez soi une miniforêt tropicale. Et ce type de jardin n’a pas besoin d’arrosage ni d’engrais, car il abrite des cycles de matière fermés comme dans la nature: l’eau s’évapore puis retombe. 
Lors de la photosynthèse, les plantes consomment du dioxyde de carbone le jour et de l’oxygène la nuit. Le substrat abrite des microorganismes qui produisent du dioxyde de carbone et des nutriments pour les plantes en consommant de l’oxygène par la décomposition des parties de plantes mortes

 

Ce qu’il vous faut pour créer un jardin en bouteille 

  • un grand récipient en verre bombé avec un couvercle (p. ex. un grand bocal) 
  • des billes d’argile ou du gravier 
  • du charbon de bois ou du charbon actif en morceaux 
  • du terreau (p. ex. pour semis) 
  • des petites plantes d’intérieur

Instructions

Lavez puis séchez le contenant. Commencez par y placer une couche de deux à trois centimètres (en fonction de la taille du contenant) de billes d’argile ou de gravier pour le drainage. Les racines, bien aéréeset alimentées en oxygène, ne pourriront pas. Répartissez une fine couche de charbon de bois ou de charbon actif par-dessus pour empêcher la formation de moisissures et la prolifération de bactéries. Enfin, remplissez le récipient d’une couche de terreau de huit à dix centimètres d’épaisseur. 

Astuce: utilisez une feuille de papier comme entonnoir pour que le terreau ne salisse pas les parois.

Le jardin en bouteille est prêt à accueillir les plantes : placez avec précaution les petites plantes dans la terre. N’oubliez pas que chacune d’elle a besoin de place pour pousser. 

Astuce: s’aider de baguettes asiatiques pour planter.

Arrosez parcimonieusement les petites plantes et refermez hermétiquement le contenant.

Plantes appropriées

Les plantes doivent être adaptées au climat humide et tropical du jardin en bouteille. Choisissez par exemple des petites fougères, des mousses, du lierre, des mini-orchidées, de l’helxine et des formes naines de plantes d’intérieur connues comme le bégonia, la violette africaine, etc. Pour que l’écosystème fermé fonctionne bien, les plantes doivent être en bonne santé et exemptes de parasites. 

Astuce: vous pouvez aussi utiliser des plantes succulentes, comme les cactus, les petits aloès, les haworthias. Dans ce cas, laissez le récipient ouvert, car les plantes succulentes n’aiment pas beaucoup les atmosphères humides.

Emplacement et entretien

Placez votre jardin en bouteille dans un endroit lumineux, mais évitez la lumière du soleil directe. Il peut vite faire trop chaud pour les plantes à l’intérieur du récipient.
Un jardin en bouteille bien conçu n’a pas besoin d’entretien. Dans les premiers jours, de la rosée se forme sur les parois avant de sécher dans le courant de la journée. Si les gouttelettes ne s’évaporent pas ou que l’atmosphère est très humide dans le contenant, laissez-le ouvert pendant quelque temps afin de laisser s’échapper l’excès d’humidité.

Ces instructions ont été rédigées par Nicolas Küffer, du Jardin botanique de l’Université de Berne. www.boga.unibe.ch
Les photos ont été mises à disposition par www.greenbubble.ch, boutique en ligne dédiée à la création de jardins en bouteille de toutes tailles et formes.