Retrouver le plaisir de bouger à la plage

En octobre 2018, la Ligue pulmonaire suisse a organisé les «Séjours bol d’air PLUS» pour la première fois à Spotorno, sur la côte ligure. Ils associaient vacances à la mer et activité physique.

«Je faisais beaucoup de sport avant, mais toujours en groupe. Lorsque je suis seul, je manque de motivation», déclare Lorenzo Buttazzoni. Il souffre depuis plusieurs années de bron­cho­pneumo­pathie chronique obstructive (BPCO) et c’est un patient de la Ligue pulmonaire. Il a été enthousiasmé en découvrant la nouvelle offre «Séjours bol d’air PLUS» à Spotorno. «Ils proposent un petit programme avec différentes unités d’entraînement, mais ça reste des vacances».

retrouver-le-plaisir-de-bouger-a-la-plage

Pendant ce séjour de deux semaines, il a tout particulièrement apprécié la marche nordique en groupe. «Nous avons pu nous distraire et nous motiver réciproquement».

«Deux semaines ne suffisent pas»

Cette motivation mutuelle a été l’un des principaux objectifs visés lors du développement de la nouvelle offre, explique Mathias Guler, physiothérapeute accompagnant lors du «Séjour bol d’air PLUS». Bouger est l’une des mesures thérapeutiques les plus importantes pour les maladies chroniques comme la BPCO. En s’entraînant régulièrement et en développant leurs muscles, les personnes touchées gèrent plus facilement leur quotidien, ce qui améliore leur autonomie et leur qualité de vie. «A travers les «Séjours bol d’air PLUS», nous souhaitons transmettre aux participants le plaisir de bouger et leur faire oublier leurs craintes, de détresse respiratoire par exemple», explique Mathias Guler. Les personnes concernées et leurs accompagnants ont pu composer eux-mêmes leur programme d’entraînement. Le personnel encadrant de la Ligue pulmonaire a proposé, parallèlement à la marche nordique et aux promenades guidées, des séances d’entraînement médicales en salle de sport, de la gymnastique respiratoire ainsi que des baignades en mer accompagnées. «Les participants ont très bien participé à ces vacances actives. Nous espérons maintenant qu’ils ont trouvé la motivation suffisante pour continuer à s’entraîner chez eux.»

retrouver-le-plaisir-de-bouger-a-la-plage

Pour Lorenzo Buttazzoni, le séjour à Spotorno semble avoir déclenché quelque chose. Il recherche maintenant des personnes avec lesquelles il pourrait faire des promenades ou s’entraîner dans la région de Fribourg. Pour lui, une chose est claire: «Ces deux semaines ne suffisent pas pour retrouver la forme et se sentir bien. C’est un projet à vie.».

Des vacances sans souci

Avec les Séjours bol d’air PLUS, la Ligue pulmonaire suisse permet aux personnes souffrant d’insuffisance respiratoire et à leurs proches soignants de prendre des vacances sans souci. Des professionnels de santé accompagnent les voyages de groupe et la Ligue pulmonaire assure l’approvisionnement en oxygène.

Plus d’infos:
www.liguepulmonaire.ch/sejours-bol-dair