«La persévérance paie»

«Du souffle pour la vie», telle est la devise de la Ligue pulmonaire. Trois exemples qui montrent comment elle le met en pratique.

Photos: istock, Valeriy_G / Ligue pulmonaire thurgovienne / istock, RichLegg


Dès huit heures après la dernière cigarette, la respiration s’améliore nettement, il est plus facile de monter des escaliers ou de faire du vélo. Virginie Bréhier, responsable de la promotion de la santé, de la prévention et de la communication ainsi que coach anti-tabac auprès de la Ligue pulmonaire vaudoise, sait qu’arrêter de fumer reste compliqué malgré ces effets rapidement perceptibles. «En plus de la dépendance physique, fumer est une habitude – et la clé pour arriver à changer une habitude est de savoir quels bénéfices va nous apporter le changement.» Selon elle, il est donc important d’analyser son comportement face au tabagisme avant d’arrêter de fumer, par exemple en discutant avec des spécialistes de la prévention ou à l’occasion d’un cours collectif de sevrage tabagique. «Les Ligues pulmonaires cantonales se font un plaisir d’apporter leur conseil en la matière.» Des personnes concernées ont pu préparer des stratégies de détournement de l’attention ou éviter tout bonnement des situations de tentation. Et quand ça ne marche quand même pas comme on le souhaiterait ? « Chaque instant sans tabac est déjà une petite victoire pour le corps», souligne Virginie Bréhier. «Et si ça ne marche pas la première fois, ça peut peut-être marcher au deuxième, troisième ou quatrième essai. Le principal, c’est de persévérer, car ça en vaut la peine.»

Entraînement et contacts sociaux

La persévérance est l’un des objectifs des groupes de gymnastique respiratoire. «Nous savons qu’un programme de musculation et d’endurance peut améliorer de manière significative la qualité de vie des personnes atteintes de maladies pulmonaires et d’affections respiratoires», souligne Regula Friedl, de la Ligue pulmonaire thurgovienne. Mais il n’est souvent pas facile pour les personnes concernées de se motiver pour faire de l’exercice : elles évitent souvent les efforts par peur de la dyspnée, or l’inactivité favorise la gêne respiratoire. «Avec le groupe de gymnastique respiratoire, nous voulons briser ce cercle vicieu », poursuit Regula Friedl. Une fois par semaine, les participantes et participants font des exercices de musculation et d’endurance sous l’oeil attentif de physiothérapeutes. «En général, les personnes concernées constatent très vite une amélioration au quotidien», ajoute Regula Friedl. Entretenir sa forme n’est toutefois pas le seul effet bénéfique du cours. «Les participantes et participants apprennent aussi à mieux comprendre leur maladie, ils reçoivent des conseils simples pour le quotidien de la part des spécialistes et nouent des contacts avec des personnes qui sont dans une situation semblable à la leur.» 


 

Écouter et chercher des solutions 

Donner du souffle pour la vie dans le sens d’accompagner les patientes et patients, c’est la mission que se donne Colette Jacquemettaz, conseillère sociale au sein de la Ligue pulmonaire valaisanne. «Une maladie pulmonaire frappe souvent durement la personne touchée, voire toute une famille», dit-elle. Car aux soucis physiques peuvent s’ajouter des difficultés d’organisation au quotidien, des problèmes financiers, psychologiques, ou autres. C’est dans ces situations qu’elle intervient en tant que conseillère sociale. Elle soutient les patientes et patients dans la recherche de solutions à leurs difficultés en respectant leur rythme. Elle les accompagne si nécessaire dans leurs démarches administratives. «Avec la maladie et les limitations qu’elle engendre, les problèmes peuvent devenir vite insurmontables. Leur donner du souffle pour la vie, c’est ce que nous pouvons faire à la consultation sociale de notre Ligue en les aidant à faire un premier pas vers un mieux-être dans le domaine qui les préoccupe.»


 

Renseignez-vous sur les offres de la Ligue pulmonaire

Vous aimeriez arrêter de fumer ? Vous trouverez de plus amples
informations sur:
www.liguepulmonaire.ch/arreter-de-fumer
www.stopsmoking.ch

Les maladies pulmonaires pèsent sur les personnes concernées
ainsi que sur leur entourage. Plusieurs Ligues cantonales proposent
en complément des conseils sociaux et psychosociaux:
www.liguepulmonaire.ch/prestations-sociales

Améliorez votre santé et votre qualité de vie grâce à l’un des nombreux
cours des Ligues pulmonaires cantonales:
www.liguepulmonaire.ch/cours