La respiration diaphragmatique aide à mieux respirer

Des exercices respiratoires ciblés permettent de muscler le diaphragme et ainsi d’améliorer la respiration et la saturation en oxygène.

Nombreuses sont les personnes qui ne respirent pas assez profondément, et n’utilisent donc pas toute leur capacité pulmonaire. C’est la raison pour laquelle il est utile de s’entraîner à la respiration diaphragmatique. C’est un moyen d’améliorer la respiration, mais aussi de prévenir la dyspnée. 
Le diaphragme, cloison musculo-aponévrotique qui sépare le thorax de l’abdomen, est le principal muscle du système respiratoire. À l’inspiration, le diaphragme se contracte et assure, avec les muscles intercostaux, l’expansion des poumons dénués de structure musculaire. Ce mouvement crée une dépression qui permet l’aspiration d’air frais

Entraîner le diaphragme:

En position assise : 

  • Redressez-vous puis inspirez et expirez profondément. 
  • Placez une main sur votre ventre. 
  • Sentez votre ventre se gonfler à l’inspiration et s’abaisser à l’expiration. 
  • Essayez de relâcher les abdominaux. Vous ne pourrez pas vous entraîner à la respiration diaphragmatique si vous rentrez le ventre. 

En position allongée : 

  • Allongez-vous et repliez légèrement les jambes de façon que les pieds reposent à plat sur le sol. 
  • Placez une main sur la partie supérieure de votre cage thoracique et l’autre sur votre ventre. 
  • Inspirez profondément. Sentez votre ventre se gonfler à l’inspiration et s’abaisser à l’expiration. La cage thoracique doit à peine bouger. 
  • Refaites l’exercice jusqu’à ce que vous ayez la sensation de ressentir ce qu’est la respiration diaphragmatique. 
  • Vous pouvez ensuite vous entraîner à la respiration diaphragmatique dans d’autres positions. 

 

Dans d’autres positions : 

  • Lorsque vous avez intégré la respiration diaphragmatique, vous pouvez aussi vous y entraîner debout, en marchant ou dans d’autres positions. 
  • Prenez toujours un instant pour vérifier votre respiration.